connexion

Veilleconstruction.be

Suivez le Chantier Vert : 12 - "Le Cinquième élément"


Notre chantier en est à la réalisation de sa cinquième façade : la toiture.   D'un point de vue énergétique, il apparaît, selon l'association Promotoit que

"la maison idéale, celle qui limite au maximum les fuites d'énergie, possède une toiture en pente dont les combles sont aménagés. L'économie réalisée, par rapport à une maison dont les combles ne sont pas aménagés, est de 25 %." Il y a lieu d'y réfléchir !


La grande majorité des toitures de maisons neuves sont isolées par l'intérieur. Quand les combles ne sont pas aménagés, l'isolant en laine de mouton ou laine de roche ou encore laine minérale est déroulé ou insufflé sur le sol du grenier.

D'un point de vue écologique, selon l'institut néerlandais de biologie et d'écologie de la construction , les bardeaux en bois non traité, l'ardoise naturelle et la tuile en terre cuite sont à recommander. Les tuiles en béton et les bacs métalliques, eux, présentent un écobilan acceptable, ce qui n'est pas le cas des bardeaux bitumeux, à proscrire de ce point de vue. Pour les toitures plates, le classement Nibe recommande les membranes d'étanchéité EPDM - un élastomère de synthèse qui ressemble au caoutchouc - plutôt que bitumées ou les films polymères type PVC ou polyéthylène. Les toitures végétales, et bientôt potagères, plutôt que les galets, les protègent.

Voici le contexte idéal compte tenu de nos connaissances actuelles.


 Et le chantier, où se situe-t-il dans ce panorama très diversifié?   ligne de vie pour sécuriser les stagiaires
 Les travaux de toiture avancent malgré les intempéries.
 La charpente est complètement finie (y compris plancher du grenier), les zingueries et la couverture sont en cours.
 Le complexe toiture est composé d'une sous toiture en panneaux rigides en fibre de bois de 35mm d'épaisseur (une mini toiture sarking en quelque sorte), d'une seconde sous toiture (membrane souple), de tuiles en terre cuite grand format posées sur des contres lattes et lattes de section 4/4 x32mm. Elles permettront d'avoir une ventilation de la couverture importante et de reprendre le poids des tuiles en porte à faux sur les pignons pas encore recouverts des parements à ce stade ci.

Le description idéale en début de cet article correspond donc assez bien à ce que nous sommes occupés à réaliser à Frasnes.
Le volume protégé correspond au gabarit du bâtiment, et le volume des combles participera donc à l'isolation générale du bâtiment. Les murs et la toiture sont lourds, fortement isolés (400mm d'isolant sur toiture et 200mm en façade et sol), étanche à l'air et avec de matériaux internes assez naturels.
La toiture plate extérieure sera végétalisée et son revêtement étanche est prévu en EPDM. membrane de sous toiture et sous toiture en panneau de fibres de bois
On peut toujours améliorer, bien sûr, mais admettez que c'est déjà pas si mal!

Sous notre toit, la zone technique (serveur informatique, téléphonie, groupe ventilation, techniques spéciales...)  prendra ses quartiers.  


Mais comment éviter la chaleur sous notre toit ?
D'abord, il faut penser à s'en protéger... par des pares-soleil, des ombrages et ensuite, des isolants épais et plus lourds, ...
En second temps par des techniques plus pointues telle que la ventilation, mais pas seulement!
Et c'est là, chers lecteurs assidus, que je vous demanderai un peu de patience. La surchauffe des bâtiments est un sujet vaste, qui demandera à lui seul, au moins un long article qui viendra ultérieurement.

Enfin, les maçons sont de retour sur le chantier, depuis cette semaine.
Ils entament la pose du parement de brique collé et son isolant double couche. Deux techniques particulières dont les aspects thermiques et innovants rendent ce métier à nouveau à la mode.
Le prochain article traitera donc de la façade et de la résolution des nœuds constructifs, encore un terme fort à la mode...
Les progrès techniques et leurs innovations nous feront encore progresser longtemps.

Quelle aventure que de bosser actuellement dans la construction!

L’équipe du Chantier vert


A consulter aussi le site de l'Institut néerlandais de biologie et d'écologie de la construction : nibe.org et celui de l'Institut flamand pour des constructions et des habitations bio-écologiques : vibe.be

bandau chantier vert logo FSE et Confluence Construction

Pour poster un commentaire, n'oubliez pas de vous connecter

Actualités

pave-rapport de veille femme construction

Suivez notre magazine Flipboard

Je m'abonne à la newsletter

Rapports de veille

pave-construction-durable-frasnes-forem

paroles d'e-veilleurs

Restez au courant, c'est pas demain la veille